Compte-rendu du CSE ENEDIS DR IDF EST du 27 avril 2020

Créer: lun 27/04/2020 - 13:47
Auteur: CGT Énergies 77

Déclaration de la Délégation CGT : Lire la déclaration    

1. Approbation du PV de la réunion du CSE DR IDF EST du 29 Janvier 2020 :

Procès-verbal approuvé à l’unanimité.

2. Point du patrimoine immobilier sur le périmètre de la DR IDF EST, pour information (intervenant : Alexandre TRINQUET) :

  • La Délégation CGT s’interroge sur la pérennité des sites de Noisy le Sec, La Courneuve et Meaux.
    • La Direction nous explique que les baux assurent la pérennité de ces sites. 

 

  • Nous soulevons également le cas du déménagement des sites de Villeneuve le roi et Montgeron.
    • Après insistance de la CGT la Direction nous informe que deux lieux sont à l’étude à Athis Mons (91) et Rungis (94), mais rien n’est arrêté à ce jour. Les employeurs nous disent ne pas arriver à trouver un bâtiment accueillant des services techniques sur le Val de Marne.
    • La Délégation CGT rappelle que ce projet de déménagement est en cours depuis le CE du 31 août 2016, date à laquelle le projet immobilier nous a été présenté. 

 

  • Concernant la présence d’agent de la DR dans le bâtiment Olympe à Courcouronnes :
    • La Direction nous informe que la DR souhaite quitter le site mais que le bâtiment restera ouvert  l'adjoint au Directeur nous informe que les locaux syndicaux présents sur ce site resteront bien là. 

 

  • Sur les travaux de chauffage et de climatisation sur le site Bois Briard Courcouronnes :
    • La Direction nous informe que les travaux sont à la charge et à la main du propriétaire. 

 

  • La délégation CGT souhaite savoir à quel moment le dossier concernant les travaux extérieurs sur le site de la Courneuve sera présenté aux élus du personnel :
    • La Direction nous informe que le dossier présentant les travaux extérieurs ainsi que ceux sur la vidéosurveillance seront présentés lors de la CSSCT de septembre 2020. 

 

  • La délégation CGT s’interroge sur la pérennité du site de Neuilly sur Marne :
    • La Direction nous informe que le bail va jusqu’en 2026 mais peut être écourté. 

 

  • La délégation CGT a alerté depuis de nombreuses années sur la disparition du service public de proximité. Via le document présenté on ne peut que constater la réduction du nombre de sites de travail sur la DR et de fait, du nombre d’agents.

3. Point sur le nombre de salariés par site et par emploi au périmètre de la DR IDF EST, pour information :

  • La délégation CGT s’interroge sur la situation de l’emploi qui doit être présentée de façon trimestrielle aux représentants du personnel :
    • La Direction nous informe que ce point est mis à l’ordre du jour du CSE du mois de mai. 

 

  • La Direction nous informe que nous sommes la DR de France qui a le taux de féminisation des emplois le plus élevé :
    • La délégation CGT rappelle qu’il ne suffit pas d’embaucher des femmes encore faut-il les rémunérer au même titre que les hommes. A travail égal : salaire égal ! 

 

  • Nous resterons attentifs aux éléments qui nous seront présentés lors du CSE du mois de mai.

 

  • La délégation CGT tient à signifier que le document fourni nous permet d’avoir une vue d’ensemble des salariés sur les sites.
  •  

4. Évolution des dépassements de la durée maximale quotidienne du travail au regard de l'activité et analyse des cinq plus importants dépassements de la durée maximale de travail quotidienne de janvier 2020, pour information:
 

  • Les dépassements sont en baisse sur le mois de janvier 2020.

 

5. Régularisation des dépassements de la durée maximale de travail quotidienne, pour le mois de janvier 2020, pour avis : 

 

  • VOTE :   21 abstentions => voix CGT, CFDT et CFE CGC.

 

6. PRV (Architecture type d’une journée de travail sur chaque BO : temps de stationnement, temps de gamme, temps de brief et débrief ...) :

 

  • La délégation CGT alerte sur la disparition du temps de change
    • La Direction nous informe que le temps de change est inclus dans le temps de brief (45min en 1ere couronne et 30 min en 2eme).
    • Après avoir concerté les agents, nous rappelons à M. *********** que le ¼ de change ne doit pas être inclus dans le temps de brief sur la deuxième couronne. 

 

  • Concernant les temps de route, nous demandons qu’ils soient calculés en fonction du temps réel et des conditions de circulations en Ile de France :
    • La Direction nous informe qu’il est calculé via le logiciel COPILOT qui n’est pas un GPS en temps réel. Une mise à jour du logiciel va être faite en prenant en compte le réseau routier à octobre 2019. 

 

  • La délégation CGT alerte sur le fait qu’il n’y ai pas de temps de route de prévu pour aller sur un lieu de restauration méridienne :
    • La Direction nous demande de faire remonter les situations pour qu’elle les étudie. 

 

  • Concernant le temps de parking, la délégation CGT rappelle que M. ********* s’était engagé à augmenter le temps de parking sur l’agence Boucles de la Marne, à la suite du DGI du 21 octobre 2019, et ce n’est pas le cas dans le document présenté :
    • La Direction nous informe que cette décision avait été prise pour répondre au DGI puis à la suite de discussions avec certains managers, cette modification n’est applicable que sur quelques communes de la zone.
    • Nous précisions que ni les agents ni les élus du personnel n’ont été consultés pour revenir sur cet accord écrit. 

 

  • La délégation CGT s’étonne que le temps nécessaire pour répondre aux besoins physiologiques des agents n’est énoncé nul part :
    • La Direction nous informe que ce temps est inclus dans les temps de gamme prévus. Donc si un agent a besoin d’aller aux toilettes lors d’une limitation de puissance, il doit en 15 minutes se présenter, faire son intervention, trouver un lieu où il peut aller aux toilettes et repartir : Top départ ! 

 
Au vu des éléments que M. ************ nous a donné, la délégation CGT va être très attentive aux situations de agents dans le cadre de PRV.

 

7. Point sur le travail à distance avant, pendant et après la crise du coronavirus :

 

  • La délégation CGT informe que les élus du personnel ne peuvent pas aller vérifier les conditions dans lesquelles le télétravail est fait.
    • La Direction nous informe que nous pouvons nous déplacer avec l’accord de l’agent.
    • Nous rappelons qu’à ce jour les employeurs refusent toujours de nous communiquer la liste des agents en télétravail. 

 

  • La délégation CGT souhaite avoir un bilan des conditions de télétravail pendant les semaines de confinement (matériels, organisations du travail, charge de travail, risques de troubles musculosquelettiques, risques psychosociaux, ect.)
    • Dans le document présenté par la Direction, il n’y a aucune réponse à ces questions et pas plus qu’en séance.  

 

  • Nos inquiétudes portent essentiellement sur la « généralisation » du TAD post confinement :
    • Dans le document présenté par la Direction, il n’y a aucune précision sur l’organisation du télétravail après le confinement 

 

  • A la suite de la demande de la délégation CGT un point sur le télétravail a été mis à l’ordre du jour de la prochaine CSSCT du 29 avril.  

 

  • Au vue des interrogations restées sans réponse, la délégation CGT restera attentive aux conditions dans lesquelles le télétravail est organisé ainsi qu’à la santé des agents, dans le respect de leur vie privée. 


 Pour rappel, un numéro vert est mis à disposition par la CGT Ile de France, n’hésitez pas (Salairé.e.s d'île de France Urgence Sanitaire, urgences sociales de8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30 du lundi au vendredi) :

08 05 38 48 22


 
 
  Un nouveau rendez-vous en intersyndical est prévu le jeudi 30 avril et nous ne manquerons pas de vous faire un retour sur les questions restées sans réponse. La délégation CGT est, et restera à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et porter toutes vos revendications.