Compte-rendu du CSE ENEDIS DR IDF EST du 20 avril 2020

Créer: lun 20/04/2020 - 13:06
Auteur: CGT Énergies 77
Crédit photo
Babouse1er

Première déclaration de la Délégation CGT :

Info cgt tel gratuit« CORONAVIRUS : UNE AIDE-SOIGNANTE SANCTIONNEE A L’HOPITAL D’HAUTMONT DANS LE NORD ! Le collectif santé et social en lutte a lancé cette pétition adressée à Mme DOUEZ- directrice CH- Hautmont (directrice).  Nous sommes scandalisés, par la mise à pied à effet immédiat d’une aide-soignante, militante SUD, intervenue ce samedi 4 avril à 6 h 30, à sa prise de poste à l’hôpital d’Hautmont dans le Nord de la France. Il lui a été reproché publiquement devant ses collègues, d’être intervenue dans le cadre de son mandat pour d’une part exiger des masques et des tests de dépistage pour les soignants. Les soignants de l’Hôpital local d’Hautmont, comme tous les soignants de ce pays, exercent actuellement dans le dénuement matériel et malgré cela prennent en charge patients et personnes âgées face à la pandémie. De façon scandaleuse, leur expression sur le contenu de leur travail, le droit légitime à réclamer une protection minimum, (qui concerne tout à la fois les soignants comme les patients face au coronavirus) et les libertés syndicales sont bafouées. Nous exigeons la réintégration immédiate de Lætitia PUISSANT, l’abandon de toute sanction et la mise à disposition des moyens matériels face au coronavirus, parmi lesquels masques et test sont au premier rang. » 

Deuxième déclaration de la Délégation CGT :

« INSPECTEUR DU TRAVAIL SANCTIONNÉ Depuis le 15 avril Anthony Smith, un inspecteur du travail de la Marne, ancien secrétaire général de la CGT-TEFP (travail emploi formation professionnelle), membre de son bureau national et représentant des inspecteurs du travail ne peut plus exercer sa mission. Pourquoi ? Il a été mis à pied par la Ministre du Travail Muriel Pénicaud. Que lui reproche-t-on ? D’avoir prescrit l’utilisation de masques pour les aides à domicile, tout en adressant régulièrement des lettres de rappel de la règlementation aux entreprises de son secteur. En réalité, Anthony Smith a simplement fait son travail : protéger les salariés.  La décision de la Ministre du travail est proprement honteuse ! Exigeons la levée immédiate des sanctions contre Anthony ! »

Troisième déclaration de la Délégation CGT :

COVID 19: DECLARATION ACCIDENT DU TRAVAIL   Télécharger

1. Présentation du rapport annuel 2019 de la médecine du travail DR IDF Est, pour information : 

La Délégation CGT s’étonne du peu de sollicitation de la part des employeurs, au vue du nombre de dossier de réorganisation à la DR. 
La Délégation CGT soutient la demande du Docteur d’avoir une cabine audiométrique dans son cabinet de Melun. 
Demande des médecins du travail d’avoir accès à la Base de Données Economiques et Sociales (BDES). La Délégation CGT propose de mettre au vote cette demande puisqu’il est tout à fait normal que les médecins du travail y aient accès. 

POUR : 21 voix, à l’unanimité.

2. Enquête médecine du travail 2019, pour information :


La Délégation CGT alerte, une nouvelle fois, sur les situations des services suivants : Alfortville AEIS, Champigny sur Marne AMEPS, Pantin MOAR et l’exploitation de Villeneuve-le-Roi, où les conditions se dégradent depuis longtemps. Ces situations sont confirmées par les résultats de l’enquête présentée par le médecin du travail. Nous pouvons noter que de façon générale, l’ensemble des items de l’enquête est en baisse dans les BI depuis convergence. 
Pour rappel la présentation de cette enquête a été mise à l’ordre du jour à la demande de la Délégation CGT en CSSCT. 


Nous avons demandé au Docteur de nous présenter son étude sur les sites qu’elle a en charge.

4. Présentation du Document Unique 2020, pour information :


A la suite du DGI déposé par la CGT le 2 avril 2020, la Direction a modifié, lors d’un CSSCT, le document unique en y intégrant les risques liés à l’épidémie du COVID-19.

5. Présentation Bilan PAP 2019 et PAP 2020, pour avis :

La Délégation CGT s’étonne de ne pas voir les propositions d’actions qu’elle avait faite lors de la CSSCT du 24 février, présentes dans le document. Dans ce contexte de non prise en compte de nos demandes la Délégation a voté contre ce PAP. 

ABSENTION : 5 CFE et 2 CFDT

CONTRE : 13 voix CGT

20 VOIX CONTRE

6. Inventaire des engins par BO sur le périmètre de la DR IDF EST (nacelles, grues, GE, etc. ) :


La Délégation CGT rappelle que ce point a été mis à l’ordre du jour à sa seule demande et à la suite de plusieurs interpellations sur différents sites de travail. Nous avons souhaité faire un point sur les engins et les dysfonctionnements en cours et/ou récurrents. 
Depuis la réforme de 2016 qui annonçait la sous-traitance des activités de maintenance et de réparation des engins en IDF, nous déplorons la dégradation de l’entretien des véhicules.  
A la suite de la présentation faite par M. *********, nous interpellons sur le fait que le document fourni ne recense que les véhicules du SI et non ceux de la DR et qu’il comporte des erreurs. 

Un nouveau rendez-vous en intersyndical est prévu le vendredi 24 avril et nous ne manquera pas de vous faire un retour sur les questions restées sans réponse. La délégation CGT est, et restera à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et porter toutes vos revendications.