Mobilisation contre le projet "Hercule"

Ce sont plus de 50% des présents, selon les chiffres remontés par les Directions locales, qui étaient mobilisés, dans les interpellations des élus, des préfets, dans les manifestations, dans les occupations de sites de travail, dans les filtrages en entrée de site. Des coupures ciblées ont été mises en œuvre pour que les grands patrons et décideurs aient un aperçu de la casse programmée du service public de l’énergie.