Lettre au président. Qui sont les vrais égoïstes ?

Créer: dim 13/01/2019 - 17:19
Auteur: CGT Énergies 77

Emmanuel Macron envoie ce lundi une lettre aux Français, après leur avoir reproché de ne pas faire d’efforts et aux retraités d’être égoïstes. Au cas où il ignorerait encore pourquoi ils sont en colère, le 31 janvier les retraités partout en France le lui préciseront. Pour son information, voici la lettre ouverte d’un retraité en colère.

Lettre d'un retraité en colère

« Je m’appelle Éric. J’ai 72 ans et vis dans la banlieue parisienne. J’ai travaillé et cotisé 43 ans et perçois une pension mensuelle, toutes caisses confondues, de 2000 euros et quelques centimes. Ma femme touche 1400 euros. Je le sais, je ne fais pas partie des plus malheureux et pourtant je suis furieux : je suis victime d’un véritable racket gouvernemental en perdant, après la hausse de la CSG et la non revalorisation des pensions malgré l’inflation, plusieurs centaines d’euros.

« On me dit : Ne sois pas égoïste, fais un effort, pense aux jeunes. Parlons-en justement des jeunes. Mes deux enfants vivent des moments difficiles avec des périodes de chômage. Qui a aidé à habiller les petits-enfants à la rentrée ? Ma femme et moi.

« Égoïste ? Chaque semestre, c’est une tradition chez nous, je fais un chèque au Secours populaire pour aider les enfants privés de cadeaux à Noël ou de vacances l’été. Il me faudra réduire ma contribution.

« Égoïste ? Aimer aller au cinéma, acheter des livres, se faire un petit restaurant, c’est trop demander après 43 ans de travail ? Je vais être obligé, là aussi, de limiter mes sorties et mes achats.

« Égoïste ? Le jeune blanc-bec élu président, un accident industriel ou un malentendu, comme on voudra, passe son temps à nous insulter alors que ses amis les plus riches profitent des largesses de l’ancien de la banque Rothschild. Qui sont les égoïstes : eux ou moi ?

« Cela ne peut pas durer. J’ai rarement manifesté. Cette fois, je n’en peux plus et il faut bien que je crie ma colère, y compris dans la rue.

« Des retraités dans cet état d’esprit, il y en a des tas aujourd’hui. Qu’il le sache, le locataire actuel de l’Élysée, je ne vais pas rester dans mon canapé sans rien dire. À défaut de m’écouter, il faudra bien qu’il m’entende. Qu’il nous entende. »

PS :« Un gouvernement en pleine débandade, un président vomi par une très large majorité de mes concitoyens, une majorité lèches-bottes en perdition, je leur prédis une fin de vie… active pas très, très jolie. »

***

Les retraité-e-s ont toutes les bonnes raisons de refuser la politique qui leur est imposée. Toutes les bonnes raisons de rejoindre les appels à se rassembler et à manifester le 31 janvier avec les 9 organisations de retraité-e-s. 

L'appel des 9 organisations de retraité-e-s

Source de l'article

Fichier(s) joint(s)