Sondage COVID19

 

Les employeurs en rajoutent avec la casse de vos Activités Sociales

Vos correspondant.es SLVie reçoivent depuis vendredi après-midi un courrier des employeurs leur signifiant leur réintégration.

Une nouvelle fois, coup de force des employeurs contre vos acquis sociaux.

Retour sur deux années de conflit.

L’accord sur les moyens bénévoles dédiés à vos Activités Sociales en vigueur depuis le 1er avril 2018 impose une diminution du nombre des détaché.es SLVie (4,5 temps plein au lieu de 14 pour le 77), des heures affectées au fonctionnement du CA, des commissions, aux activités (convoyage, encadrement sorties, voyages). Votre mobilisation, l’unité des administrateurs CGT, FO, CFDT ont permis de repousser ces mesures jusqu’à ce jour.

Un autre projet pour vos Activités Sociales.

Sur impulsion de la CGT, un premier projet de fonctionnement alternatif a été élaboré. Un projet qui n’est ni la situation existante, ni l’application de l’accord. Un projet prenant en compte les spécificités de l’Ile de France et de la Seine et Marne (information journal CAS septembre dernier) qui permet de répondre aux besoins de proximité entre autre. Il a été présenté aux représentants des employeurs de la branche (SGE des IEG) le 3 octobre dernier. Sans aucune remarque ou avis à ce jour.

Nouvelle rencontre avec le SGE IEG.

Nous demandons une nouvelle rencontre avec le SGE des IEG pour connaître l’état de prise en compte de nos propositions.  Celle-ci déterminera notre attitude quant à la remontée des listes des détaché.es SLVie et le temps qui leur est affecté.

Se mobiliser plus fortement.

Cette nouvelle attaque intervient dans un cadre généralisé de remise en cause de nos acquis sociaux (retraite, projet de casse de la grille des salaires, fragilisation de l’astreinte, projet de la fin du bénéfice du statut pour les pensionnés IEG). Nous vous proposons de faire entendre votre refus de casse de vos Activités Sociales, de soutenir le projet alternatif en nous rassemblant le jeudi 6 février dès 9h00 dans la cour du centre ENEDIS "3 place Arthur Chaussy, Melun"

 

A jeudi….

 

Contre-Projet proposé au SGE des IEG