Le palais de l’Elysée serait-il devenu le luxueux atelier de Geppeto ?

Créer: lun 02/12/2019 - 00:14
Auteur: Jean-Luc Maillot

Le palais de l’Elysée serait-il devenu le luxueux atelier de Geppeto, artisan du bois et de sa langue ? Pinocchio et ses répliques y auraient-ils élus domicile, Et nous, serions-nous considérés comme des pantins voués à l’obéissance et la culpabilisation ?

Le mensonge s’est élevé en stratégie du pouvoir. Là où, ce dernier devrait regarder en face, il détourne les regards, il omet, il dissimule. En une image… Il a le nez qui pousse.

Prenons la retraite. Les salariés d’hier et d’aujourd’hui irresponsables, égoïstes laissant une dette sociale inconsidérée à leurs enfants.

Mais voilà les chiffres officiels ont la tête dur…
Le passif cumulé   de la Sécurité Sociale est de 200 milliards d’euros… Insupportable. Mais voilà que les actifs eux s’élèvent à 207 milliards d’euros. Point de dette laissée aux générations futures.

Le nez s’allonge…. Les réserves des caisses de retraites s’élèvent à 150 milliards d’euros.  Point de problème de financement, Il suffit de réfléchir à un système de solidarité.

Plus long le nez… l’Etat annonce un déficit de 4 milliards de la Sécurité Sociale en 2019. Il omet d’intégrer le fruit de la CRDS* de 15 milliards d’euros. Au final, un excèdent de 11 milliards d’euros.

Voilà des mensonges qui disent toute la vérité. Notre retraite actuelle à prestations définies jugée l’une des plus rémunératrices pour les salariés est soutenable et finançable.

Moi, le « pantin » à qui l’on ment, j’irai déambuler le 5 décembre dans les rues de Melun et de Paris… Sans mentir, il est grand temps d’agir…

*CRDS Contribution au Remboursement de la Dette Sociale