Force 77 Avril 2021 (N° 291)

Créer: jeu 01/04/2021 - 14:27
Auteur: CGT Énergies 77

Ne  serions-nous  pas en «Burn-out» de l’inaction?

La fatigue a envahi nos corps et nos esprits. Certes rien de comparable  avec  celle  des soignants  et des  travailleurs de l’ombre applaudis au printemps dernier et si vite oubliés. Mais puisqu’on ne peut rien prévoir ni dans l’espace, ni dans le temps, cette fatigue psychologique s’est installée, renforcée par la mort qui rôde.Même la colère contre la gestion calamiteuse du gouvernement, cette  politique  du  sans  rien  (sans  masques,sans  tests, sans vaccins, sans industries pour les produire, sans lits) ne l’atténue pas. Cette  lassitude  aurait-elle  raison  de notre  résistance  et  nous  cantonnerait-elle  à  la  seule résilience?  Certains l’espèrent, de Macron au grand patronat,  nous  la  redoutons et vous proposons d’en sortir.

Analyser les  responsabilités et   ne   pas   les   oublier. Quelle que soit l’origine de ce virus, les conséquences de la pandémie ont un visage, les politiques d’austérité menées depuis 4O ans... Ces lits,et leur personnel attaché,supprimés,   ces   industries   délocalisées,   la recherche  sacrifiée. Des actionnaires qui dansent et un peuple dépourvu quand la bise.... Il serait alors insensé de lui demander de payer la crise sanitaire et sociale... comme une double peine.

Analyser les responsabilités, c’est être au bon endroit, à la croisée des chemins, la direction d’hier à fuir et celle  de  demain  à  écrire.

Les  60  ans  et  plus  ont beaucoup  à  apporter  dans  cette  nouvelle  orientation...Non pas qu’il faudrait faire comme hier...Bénéficiaires et   créateurs   de   conquêtes   sociales,   elles   et   ils   en connaissent   leur valeur   et   le   prix   du   combat.   Ces conquêtes  sociales  qu’elles  se  nomment Sécurité Sociale, service public dans l’industrie et la finance, diminution  du  temps  de  travail, meilleure  distribution de  la  valeur  créée, moyens dédiés  à  la  parole  ouvrière constituent les points d’appui pour l’après.  Celles  et ceux  qui  veulent  que  rien  ne change,  espèrent que cette pandémie en sonnera le glas. Le monde du travail atout  intérêt à  les  clamer,  les chanter...comme  un nouvel air pour une respiration solidaire et salutaire.

Télécharger Force 77 N°291   

Jean-Luc MAILLOT

Michel VANKEIRSBILC