BannPPE

 

Compte-rendu extraordinaire du CSE ENEDIS DR IDF EST du 9 novembre 2020

Créer: mar 10/11/2020 - 10:46
Auteur: CGT Énergies 77

Ecoutés mais pas entendus !

En ouverture de séance, la Direction nous informe qu’elle refuse de passer, le seul sujet du CSE d’aujourd’hui
pour avis, comme nous l’avions demandé, mais de le laisser pour information.

Première déclaration de la Délégation CGT :   Mesures de prévention COVID-19
Deuxième déclaration de la Délégation CGT :   La colère des agents monte …

La délégation CGT insiste sur le fait que le peu de mesures mises en place par la Direction n’est absolument pas suffisant ni responsable.

  • Les agents qui le souhaitent peuvent revenir déjeuner à l’agence ou dans un poste source (s’ils sont habilités).
  • Les agences peuvent se doter de micro-onde qui pourront être installés dans les postes sources, dans les agences ou dans les camions.
  • Pour les sanitaires, la Direction nous informe que les agents doivent aller dans les stations-services, dans les centres commerciaux, dans les toilettes publiques, dans les postes sources (s’ils sont habilités) ou revenir sur le site de travail.
  • Il n’y a pas d’obligation à télécharger l’application TOUS ANTI COVID.
  • Malgré les nombreuses alertes de la délégation CGT ainsi que les propositions faites la Direction reste sourde.

La délégation CGT propose une résolution sur la restauration méridienne   Lire la résolution

VOTE : POUR 13 voix CGT, 2 voix CFDT et 5 voix CFE CGC Résolution adoptée à l’unanimité.

  • Les sacs en plastique doivent toujours être remis aux agents afin de jeter leurs masques et pouvoir mettre leurs vêtements image de marque dedans après chaque intervention.
  • La médecine du travail nous informe qu’elle va faire des propositions à la direction sur les conditions de restauration méridienne.
  • Après plus de 6 heures de débats, nous n’avons aucune avancée à vous communiquer étant que la Direction reste braquée sur le cadrage national refusant tout ajustement sur notre DR.
  • La délégation CGT a donc rendu un AVIS NEGATIF sur le dossier essentiel des mesures sanitaires et RH.

En conclusion, les agents doivent se débrouiller, comme toujours, et la Direction, elle, refuse de diminuer leur charge de travail !