Reposés, combatifs, optimistes…

Nous nous sommes quittés fin Juin avec à l’actif de la mobilisation du personnel, une victoire avec un moratoire sur les moyens bénévoles confiés aux Activités Sociales et l’engagement d’une rencontre avec le SGE des IEG début octobre. Pour rappel, l’accord sur les moyens bénévoles devait se mettre en place début d’année 2019 et supprimait 10 temps plein de permanents Slvie.

Pendant que nous étions éloignés de notre travail, le gouvernement et nos directions ont avancé leurs projets néfastes : réforme des retraites, Hercule…

Sur la réforme des retraites, comment peut-on croire que notre système est en danger quand notre pays est devenu champion du monde des dividendes redistribués aux actionnaires ? Les 500 familles les plus riches, en France, cumulent 700 milliards d’euros et ce serait encore à nous de faire des efforts.

Allongement de l’âge de départ à la retraite ou allongement de la durée de cotisations. Faudrait-il choisir la peste ou le choléra ? Pour des taux et montants de pension à la baisse repoussant de fait l’âge de départ au-delà de 62 ans.

Le projet Hercule mènerait au démantèlement d’EDF via une séparation en deux parties, EDF bleu et EDF vert.

EDF bleu garderait la partie production avec participation de l’Etat, quant à EDF vert, ce serait le désengagement de l’état aux profits du secteur privé avec ouverture du capital d’ENEDIS à hauteur de 35%, la suppression de la branche commerce d’EDF, qui selon les dires du Directeur M. LEVY, ne sert plus qu’à modifier des RIB !

L’attaque de la cour des comptes contre le tarif agent des inactifs (retraités) n’annonce-t-elle pas une remise en cause généralisée contre notre statut et ses dispositions ?

Ce que nous avons empêché pour nos activités sociales par notre mobilisation, nous pouvons le reconduire pour EDF et notre statut. Mieux, en se mobilisant plus fortement, nous pouvons reconquérir un caractère public et intégré au secteur de l’énergie, disposition indispensable pour combattre le réchauffement climatique et garantir la sécurité des usagers.

Le syndicat CGT Energies 77, ses militantes et militants sont disponibles pour échanger avec vous et construire la mobilisation susceptible de faire gagner les électriciens et gaziers.

PREMIER RENDEZ-VOUS PRIS, EN INTER-SYNDICALE, LE 19 SEPTEMBRE

POUR MANIFESTER CONTRE LE PROJET HERCULE

Article version PDF