Sondage COVID19

 

@dhérent.e pensionné.e.com Mars 2020

Brèves

• Activités Sociales : Pour info, toutes les activités de votre CAS 77 sont suspendues jusqu’à fin juin. Envoi d’un courrier information sollicitant votre compréhension et votre vigilance auprès de collègues de votre entourage Les activités de la CCAS notamment les colos de pâques connaissent le même sort

• ADP : Victime du coronavirus, la privatisation d’ Aéroports De Paris est suspendue suite à l’effondrement de la bourse. La CGT réaffirme que cette vente est une aberration quelle que soit la situation économique.

• Notre section Nous comptons à ce jour 151 adhérent.e.s à jour de cotisation pour 191 fin 2019. 4 adhésions ont été réalisées. Pour rappel, vos cotisation irriguent toute l’activité de la CGT de local au national, de l’interprofessionnel à notre fédération Mines-Energie.

Être prudent.e, se plier aux consignes, c’est impératif…. Cela n’empêche nullement d’être lucide et de commencer à se poser les questions pour l’ après Coronavirus. Il ne s’agit pas de nier l’épidémie et les mesures sanitaires qui doivent être prises. Mais de se demander pourquoi au nom de la santé de nos corps, nous sommes assigné.es à résidence. Assigné.es à résidence alors que de l’aveu des scientifiques, 98% des personnes atteintes guérissent et 80 à 85% ont des formes bénignes. On nous rétorquera qu’il y a des morts, 127 à l’heure de ses lignes. C’est vrai mais combien de vies arrachées par la famine et la misère, par la guerre, par la pollution sont passées sous silence. Quel paradoxe de voir en chine le virus sauver plus de vies par la diminution de la pollution qu’il en aura emportées…

Mais que dit cette convocation à rester chez-soi ? Que dit cette interdiction à se rassembler à l’heure où notre pays est secoué par le mécontentement social et les manifestations de rue ? Que dit le confinement du mode de vie à la française pourtant avancé hier comme le remède au terrorisme, alors que 99% des francais.es ne sont pas contagieux ? La parole politique, médiatique est si discréditée que le doute s’installe… Même s’il parait moins sinistré qu’en Italie, notre système de santé publique s’avère en grande difficulté pour endiguer une épidémie touchant pour l’instant une petite partie de la population. Quel partenariat possible entre hôpital et médecine de ville avec la désertification médicale?

Et voila, Emmanuel MACRON, trop jeune pour jouer les pères de la nation, quittant ses habits de Président des riches pour redécouvrir les vertus du service public, la nécessité de sortir du marché des activités indispensables à la vie, prêt à des ruptures avec le système actuel. Expert en paroles généreuses mais vides, nous lui disons qu’une seule chose : « Aux actes Président...»

Sortir des activités du marché capitaliste, notre pays l’a fait en 1945 avec notamment la nationalisation de l’électricité et du gaz. Construire un système de santé publique, notre pays l’ a fait en 1945 avec la Sécurité Sociale. Concentrer des moyens financiers, notre pays l’a fait avec des politiques de crédit et la nationalisation de banques. Monsieur, le Président, votre rupture pourrait consister à rebâtir ce que le libéralisme a démoli…

Notre section CGT appelle à la vigilance. Celle de votre santé et celle de vos proches. N’hésitez pas à nous contacter en cas d’isolement et de besoin. Elle appelle aussi à la vigilance sociale au regard des mauvais coups en cours, reforme des retraites, exclusion des inactifs du statut des IEG. Chez soi, mais vigilant.e et mobilisé.e

ATTENTION

L’ Assemblée générale du 26 mars est reportée à l’automne prochain.

La rencontre du 23 avril à Villeneuve Saint Denis est reportée.

  Télécharger la suite @dhérent.e pensionné.e.com