Sondage COVID19

 

Coronavirus : la CGT répond aux inquiétudes et défend les droits du travail

Alors que depuis une semaine le confinement de l'ensemble de la population française a été décrété, l'inquiétude grandit dans la population.

À l'écoute des discours du pouvoir, beaucoup de questions restent sans réponses. Les milliers de messages qui nous parviennent sont un indicateur de l'expression des attentes que les salariés placent dans notre organisation syndicale : nous devons y répondre.

Nous devons être aussi sur la défense des droits du travail,  être vigilants sur la manière dont sera utilisée la loi dite « d'état d'urgence sanitaire » et les possibilités de dérogations au code du travail.

Continuer à réclamer l'arrêt de l'activité des entreprise non indispensables, dans la période, à la vie du pays.

Réclamer plus fort le paiement à 100 % du revenu net pour le chômage partiel ou technique, etc.

Dans cette newsletter, vous trouverez toutes les informations qui vous permettront de répondre à un grand nombre de questions que se posent les salariés.


Confinement et télétravail

Vous avez des questions sur le télétravail et vos droits ?
Votre employeur doit vous placer en télétravail pendant toute la durée du confinement. Votre salaire sera intégralement maintenu.
Si l'employeur refuse le télétravail alors que celui-ci est possible, il se met en faute au regard des recommandations du gouvernement. Nous y répondons ici !

Activité partielle liée au coronavirus : nos réponses à vos questions

Afin de limiter les conséquences du virus COVID-19 sur l'activité, le gouvernement a notamment décidé d'élargir les conditions de recours au dispositif d'activité partielle. Les réponses de la CGT à vos questions, qui seront amenées à évoluer en fonction des mesures prises par le gouvernement. Lire la suite ...

Coronavirus, droit de retrait et action syndicale et du CSE

L'exercice du droit de retrait peut permettre de protéger la santé du salarié exposé au risque de contracter le coronavirus. De plus, la simple évocation d'un exercice collectif du droit de retrait lors de discussions avec l'employeur peut permettre de créer un rapport de force propre à contraindre celui-ci à prendre les précautions nécessaires pour protéger les salariés et limiter la propagation du virus (mesures barrières, diminution de l'activité, annulation de certains déplacements, etc.). Lire la suite ...

COVID-19 : la santé avant tout !

La santé des citoyens et du monde du travail d'abord !

La crise sanitaire extrêmement grave que traverse le monde et, notamment, notre pays amène à prendre des mesures indiscutables pour protéger la santé des citoyens. Accéder au dossier