Les mobilisations : MODALITÉS TECHNIQUES PRÉCONISÉES

Préavis de grève du 1er janvier au 3 février 2019

Un préavis de grève a été déposé pour la période du 1er JANVIER 2019 à 0h00 au 3 FEVRIER 2019 à 24h00 auprès des Directions d'entreprises, à savoir : CNIEG - EDF - EDF PEI - ELENGY – ENEDIS - ENGIE - ENGIE Thermique France - GEG – GRDF - GRTGaz - RTE - SHEM - SERGIES - SOREGIES - SOREGIES Réseaux Distribution - STRASBOURG ELECTRICITE RESEAUX - ELECTRICITE DE STRASBOURG SA - ES ENERGIES STRASBOURG - STORENGY - TEREGA - UNIPER France et adressé à UFE, UNEMIG.
Pour les ELD, TPE et PME : Un préavis est à déposer auprès des différentes Directions d'Entreprises. Vous trouverez donc, ci-joint, un modèle de préavis de grève à faire parvenir à la Direction de votre entreprise par le syndicat.
Cette procédure de dépôt de préavis est à respecter, faute de quoi, celui-ci pourrait être invalidé par la Direction de l’entreprise. Le préavis de la FNME CGT ne couvre que les entreprises citées précédemment.
Pour les producteurs : les modalités devront être jointes à ce dépôt de préavis.

La FNME CGT appelle les personnels à effectuer des arrêts de travail, des baisses de charge, à maîtriser les réseaux de transport et distribution, à occuper les sites terminaux méthaniers et les stockages souterrains. Nous préconisons les modalités techniques suivantes :
I - PRODUCTION THERMIQUE CLASSIQUE ET NUCLEAIRE
Baisses de production afin de donner possibilité à tous les agents travaillant en services continus de s'impliquer dans l'action, les arrêts de travail pourront s'étaler du 1er janvier 2019 à 0h00 au 3 février 2019 à 24h00.
Pendant la durée de la grève, la FNME CGT mettra en œuvre les décisions arrêtées par les agents. Nous proposons des baisses de charge significatives dans le respect de l'outil de travail.
II - PRODUCTION HYDRAULIQUE
Afin de donner la possibilité à tous les agents travaillant en services continus de s'impliquer dans l'action, les arrêts de travail pourront s'étaler du 1er janvier 2019 à 0h00 au 3 février 2019 à 24h00.
Les usines de lac et d'éclusées seront maintenues ou mises à l'arrêt selon les modalités décidées par les assemblées.
Les usines au fil de l'eau effectueront des baisses de charge durant cette même période.
III - MOUVEMENT D'ENERGIE TRANSPORT - DISTRIBUTION ELECTRICITE ET GAZ
Les syndicats CGT demanderont aux agents grévistes d'assurer la maîtrise du réseau distribution et de transport dans le respect de l'outil de travail et le basculement en heures creuses.
IV - PRODUCTION TRANSPORT GAZ
Nous préconisons les modalités techniques suivantes :
1) Arrêt de travail
- Service discontinu : dans la journée et pendant la durée de l'arrêt de travail. - Service continu : chaque quart à la prise de poste dans la journée 0H/24H.
2) Entreprises extérieures
Les entrées des sites (Exploitation, Terminaux, Stockages) sont fermées.
3) Terminaux Méthaniers
Aucune opération de dépotage ne doit être engagée pendant la durée de l'arrêt de travail. Pas de mouvement de navire.
4) Stations de compression et de stockage
Sous la responsabilité des syndicats, nous préconisons le passage en commande locale de la conduite des installations et l'arrêt de l'injection dans les puits.
5) Clients industriels interruptibles
Baisse des émissions jusqu'à effacement des industriels.
6) Tous sites techniques
Pas de délivrance d'autorisation de travail. Sécurité des chantiers non assurée par du personnel gréviste.