Chef, un p’tit geste pour la facture !

Le 5 février à l’appel de la CGT, de nombreux points de manifestations dans toute la France (200 villes, près de 300 000 personnes) ont permis de créer une convergence des luttes entre les gilets jaunes et les gilets rouges avec mise en commun d'un grand nombre de revendications.
 
Dans nos entreprises, les actions ont été variées et nombreuses. Sur la Seine-&-Marne, l’accès du site de Melun à été bloqué par les agents grévistes et les inactifs, avec un seul point d'entrée pour les salarié.e.s non grévistes.
Ce point d’entrée a permis d’informer et de débattre avec les agents non grévistes, et sans surprise, échanger avec des agents “gilets jaunes”.
 
Les agents grévistes ont été vigilants à respecter le site, mais ont aussi permis aux agents non grévistes d’accéder à leur poste de travail. Le Syndicat CGT Energies 77 a contacté le renseignement du territoire (plus communément appelé Renseignements Généraux) pour que le nécessaire soit fait auprès de la Police Municipale afin de ne pas verbaliser les véhicules stationnés dans les zones payantes en cas de dépassement.
 
Ces préconisations n’ont pas évité, nous le savons, que certains d’entre vous ont dû s’acquitter du stationnement.
 
Chef, un p'tit geste pour la facture, et pourquoi pas !
 
Nous demandons et vous invitons à demander, auprès de votre hiérarchie, le remboursement du stationnement et/ou de l’éventuel PV.
 
Geste d'apaisement, geste de compréhension, geste de solidarité, dans ces moments de conflits sociaux, il serait grandement apprécié que votre employeur mettent des actes à ses paroles lorsqu'il prône la paix sociale.
 
Pièce(s) jointe(s) à l'article: