ASTREINTE, CA NE FAIT MÊME PAS UN AN !

Et oui, il n’aura pas fallu longtemps pour revenir sur le dossier « astreinte », à peine un an après le mouvement du printemps de 2018, alors que nous sommes dans un mouvement social sans précédent dans notre pays avec une des revendications des citoyens : DES SERVICES PUBLICS dignes de ce nom pour tous les citoyens !

Après l’attaque sur les moyens bénévoles, l’arrivée du CSE*, voici l’astreinte qui ressurgie. Les employeurs, à leur initiative, ont souhaité rencontrer durant 1h les camarades CGT du CCE d’Enedis pour aborder ce sujet : « l’astreinte telle qu’organisée aujourd’hui génère des amendes administratives pour non-respect du temps de travail et qu’au regard de la régulation incitative, Enedis se retrouve confrontée des pénalités quand les temps de coupures sont supérieurs 5 heures ».

Revenir sur l’astreinte, dès lors que partout dans le pays, la CGT rouvre des boutiques EDF pour les usagers et prône un service public de l’énergie comme celui des années 1990 ! Que cherche à faire notre direction ? Encore plus de bénéfices sur le dos des agents et des usagers ? Pour rappel : Enedis a fait remonter en 2017, 659 Millions d’Euros à la maison mère EDF, qui correspond à la moitié des dividendes versés aux actionnaires, l’état en détient 83,7 % !

Les employeurs souhaiteraient faire des expérimentations, la CGT dit NON catégoriquement.

Les seuls points dont nous sommes prêts à discuter, sont les conditions de travail, la sécurité des agents et des usagers, les aides aux logements pour tous les astreigneurs, les moyens matériels et la sous-traitance des travaux !

Cette année 2019 risque d’être un tournant dans nos entreprises des IEG si nous ne réagissons pas tous ensemble !
RENTRONS TOUS ENSEMBLES DANS LES MARDIS DE L’URGENCE SOCIALE !
EDF/GDF 100% SERVICE PUBLIC

Retrouvez le compte-rendu « astreinte » de la bilatérale du 7 février.
 
*CSE (Comité Social Économique)
 
Pièce(s) jointe(s) à l'article: