La CGT

S'abonner à flux La CGT La CGT
CGT.fr est le site de la confédération générale du travail. Il vous donne accès aux ressources documentaires de la CGT, et vous offre aussi la possibilité de vous syndiquer.
Mis à jour : il y a 2 heures 28 min

Les logos

mar, 27/03/2018 - 14:54
Matériel

A la reconquête de la sécurité sociale !

mar, 27/03/2018 - 14:35
Production vidéo

Contact n°2

mar, 27/03/2018 - 14:35
Les publications

Fonction publique : le 6 décembre 2018, je vote CGT !

mar, 27/03/2018 - 14:34
Production vidéo

Le nouveau site cgt.fr permettra aux orgas de créer le leur

mar, 27/03/2018 - 14:34
Le numérique

En vue de la mise en place du nouveau site cgt.fr, qui comportera un outil de création de site à destination des orgas, l'UD du Calvados prépare, avec l'espace communication de la Confédération, son site Internet. Dans le cadre d'un atelier organisé le 12 mars dernier, l'espace communication a édité un support de formation pour l'administration d'un site, que nous mettons à votre disposition.

Contre les grévistes, la SNCF sollicite travailleurs étrangers et cadres

mar, 27/03/2018 - 14:20

La direction de la SNCF s'est illustrée en utilisant des méthodes choquantes visant à casser la grève, notamment en faisant appel à la main d'œuvre étrangère des filiales pour venir travailler sur les sites français pendant la grève. La CGT interpelle les pouvoirs publics quant à leur soutien à ces démarches scandaleuses et appelle le gouvernement à ouvrir dans les plus brefs délais des négociations sur les 8 thèmes revendicatifs identifiés par l'intersyndicale pour l'avenir du service public ferroviaire.

Transport

Plutôt que de négocier sur les revendications des cheminots afin d'éviter le conflit, la direction de la SNCF s'est tristement illustrée en utilisant des méthodes, choquantes moralement, destinées à casser la grève. En ayant recours au lock out des bâtiments de direction pour imposer aux cadres d'aller remplacer les grévistes, en appelant de la main d'œuvre étrangère des filiales pour venir travailler sur les sites français pendant la grève (des cheminots anglais de Leyton ont été sollicités pour travailler au Landy, en région parisienne), la direction use de pratiques d'un autre siècle qui ne feront pas faiblir les cheminots.

Ces méthodes, qui consistent à opposer les travailleurs entre eux, sont tant choquantes moralement que déloyales vis-à-vis des cheminots. La CGT va interpeller les pouvoirs publics sur leur soutien aux démarches scandaleuses d'une direction qui a perdu tout sens des réalités. Par ailleurs, elle appelle le gouvernement à ouvrir dans les plus brefs délais des négociations sur les 8 thèmes revendicatifs identifiés par l'intersyndicale pour l'avenir du service public ferroviaire. Tous en grève les 3 et 4 avril prochains !

Grève le 3 avril des éboueurs et égouttiers

mar, 27/03/2018 - 11:49
Services publics

À partir du 3 avril prochain, l'ensemble des acteurs privés et publics de la filière « collecte et traitement des déchets » est appelé à se mettre en grève illimitée. Deux fédérations, qui travaillent ensemble sur un cahier des charges commun depuis un an, sont à la manœuvre : la CGT transport et la fédération des services publics.

« Nous sommes confiants sur le suivi de cette grève, nous étions nombreux dans la rue le 22 mars dernier », confie Baptiste Talbot, secrétaire général de la fédération des services publics. « Nous revendiquons une réduction du temps de travail eu égard à la pénibilité de nos métiers. Il faut savoir que notre espérance de vie en bonne santé est inférieure de quinze ans à celle d'un ouvrier, et que nous avons trois fois plus de chances de mourir avant 65 ans.

Nous demandons aussi la création d'un service public des déchets », détaille Stéphane Cravero, animateur du collectif filière « collecte et traitement des déchets ». Pour Guy Martre, secrétaire général de la filière « traitement des déchets nettoiement eau égouts assainissement » (FTDNEEA), « nous réclamons la retraite à 50 ans pour les métiers les plus pénibles, avec bonification, et un départ anticipé de cinq ans pour l'ensemble de la filière ». Et de rappeler que le 22 mars dernier, la filière a enregistré 47 % de grévistes.

Le 6 décembre 2018, je vote CGT !

mar, 27/03/2018 - 11:24
Election Fonction publique

Le 6 décembre 2018, je vote CGT !

mar, 27/03/2018 - 11:18
Fonction publique

En lutte depuis quarante jours, les 160 travailleurs sans papiers vont être régularisés

lun, 26/03/2018 - 17:21

En lutte depuis quarante jours, les 160 travailleurs sans papiers franciliens ont pu, tous ensemble, lever les piquets de grève, après avoir obtenu l'engagement écrit des autorités d'une issue favorable à leur demande de régularisation. Revivez leur lutte en images.

Sans papiers

Poing levé, les travailleurs sans-papiers franciliens peuvent savourer leur victoire, eux qui luttent courageusement depuis le 12 février 2018 pour leur régularisation. Ces derniers viennent d'obtenir un engagement écrit des autorités d'une issue favorable à leur demande de régularisation.

Ils sont dans la fabrication des plats cuisinés, dans la collecte des ordures ménagères ou de déchets, dans la logistique transport, dans le BTP, et travaillent pour des patrons qui exigent très souvent qu'ils passent par des sociétés d'intérim afin de les embaucher sans risques.

Cependant, ils peuvent compter sur le soutien et la solidarité de la CGT pour défendre leur cause. Comme sous les quinquennats précédents, les grèves de ces travailleurs à part entière n'ont jamais cessé et ont à chaque fois permis leur régularisation, à l'instar des travailleurs de Burger King à Paris ou de Stem (nettoyage) dans le 91, qui sont en passe d'être régularisés. Philippe Martinez est allé les soutenir sur place, comme en témoigne la photo ci-contre.

En l'espèce, la CGT ne peut accepter que des travailleurs du fait de leur situation administrative, n'aient d'autre choix que de raser les murs et d'être surexploités.
D'autant plus que les possibilités de régularisation de ces travailleurs se durcissent un peu plus chaque jour au niveau des préfectures.

Pourtant, la lutte pour l'égalité des droits entre tous les travailleurs reste le seul moyen efficace pour combattre le dumping social. Le 22 mars, ils étaient là pour chanter leur régularisation avec détermination, aujourd'hui, ils le sont.

Grâce à leur courage, ces travailleurs ne peuvent qu'inspirer d'autres luttes à venir, pour leurs camarades et dans l'intérêt général. Ils bossent ici, ils vivent ici, ils restent ici !

22 mars 2018, une mobilisation qui en appelle d'autres

lun, 26/03/2018 - 17:21
Fonction publique

Voici un reportage relatant la mobilisation du 22 mars 2018 dans la fonction publique :

Le 6 décembre, je vote CGT !

lun, 26/03/2018 - 17:17
Fonction publique

Les agents de la fonction publique, titulaires et contractuels, éliront en fin d'année leurs représentants dans les instances paritaires. Un enjeu majeur, pour David Gistau, copilote de la campagne #le6décembrejevoteCGT

- Pourquoi les prochaines élections dans la fonction publique constituent-elles un enjeu majeur ?

DG : Ces élections offrent la possibilité à plus de 5 millions d'agents de s'exprimer pour l'organisation syndicale de leur choix. Il s'agit donc d'un moment démocratique important. Pour la CGT, l'enjeu est de conforter sa place de 1re organisation syndicale dans la fonction publique, mais aussi de rester la première organisation syndicale française tous secteurs confondus : public-privé.

- Quels sont les objectifs de la campagne #le6decembrejevotecgt ?

DG : Il y a encore beaucoup trop d'endroits où les agents titulaires ou contractuels n'ont pas la possibilité de voter CGT parce qu'elle n'est pas implantée. Nous avons donc besoin de renforcer notre présence car sans liste CGT pas de vote CGT ! La première phase de la campagne est donc de rechercher des candidates et des candidats, et bien évidemment de renouveler notre présence là où nous le sommes. Un travail croisé entre toutes les structures de la CGT : unions locales, unions départementales, comité régionaux, fédérations sera mené afin d'inviter le plus grand nombre d'agents à choisir le vote CGT, en partant de leurs préoccupations quotidiennes.

Quelles sont leurs préoccupations quotidiennes ?

DG : Le gel du point d'indice, les manques d'effectifs, les manques de moyens humains et matériels comme l'actualité le montre par exemple dans les Ehpad, la précarité, les inégalités, le temps de travail... ce qui a toujours fait la force de notre organisation, c'est de ne pas parler à la place des agents mais bien en leurs noms. En tenant compte de leurs préoccupations, on est en phase avec ce qui rythme leur quotidien. Faire progresser le vote CGT, c'est être en capacité de créer un rapport de force, et d'obtenir des droits nouveaux.

Les salariés réclament « un plan d'embauches pour faire face aux charges de travail »

lun, 26/03/2018 - 17:16

Vendredi 23 mars, une centaine de salariés grévistes du site Astrolab ont manifesté devant leur entreprise. Ces travailleurs de l'usine d'assemblage des satellites d'Airbus Défense and Space protestent contre la décision de la direction de décompter le temps de travail sur l'année et non plus sur la semaine.

Airbus

Une centaine de salariés du site « Astrolab » d'assemblage des satellites Airbus Défense and Space ont manifesté vendredi 23 mars, pour protester contre le projet de la direction de décompter le temps de travail sur l'année et non plus sur la semaine. Les grévistes réclament « un plan d'embauches pour faire face aux charges de travail » et « des dispositions effectives pour permettre aux salariés de concilier vie professionnelle et vie personnelle ».

Ce projet d'annualisation du temps de travail aurait pour conséquence le passage de 35 à 37 heures hebdomadaires, ainsi que l'adaptation du temps de travail en fonction de la charge.

Philippe Martinez sur Radio Classique

lun, 26/03/2018 - 15:07
Médias SommaireMardi 27 mars à 8h15

Philippe Martinez sur Radio Classique

Emission présentée par Guillaume Durand

Pages