Actualités Energies 77

Les luttes engagées ce jour commencent à donner des résultats
 
Depuis ce matin bon nombre de salarié.es à l’appel de la CGT ont repris en main leur outil de travail dans une majorité de régions. Depuis plusieurs années, les employeurs font la sourde oreille face à nos revendications sur les mesures salariales et les moyens bénévoles pour nos activités sociales.



 

Tous et toutes dans l’action le 30 novembre

A l’ordre du jour de la Commission Paritaire de Branche du 30 novembre, les employeurs ont inscrit les mesures salariales, la revalorisation des primes et des indemnités, les moyens bénévoles et l’accord sur le dialogue social de branche.

Suite aux mouvements sociaux de 2017, les employeurs nous ont fait comprendre qu’ils ne commettront pas la même erreur concernant le SNB en 2018, même si l’augmentation serait très faible de 0,2 0,3 %. Inutile de dire que la CGT ne l’acceptera pas en l’état.


 
C'est avec grand plaisir que nous vous annonçons la reconduite de votre confiance avec 13 sièges au CA de la CMCAS de Seine Seine-et-marne.




 
Après plus de trois ans d’échanges, de groupes de travail et de négociations, un projet d’accord relatif à "l’évolution des droits familiaux dans la Branche des IEG" est sur la table.
Une fois n’est pas coutume, ce projet d’accord est le fruit d’une intersyndicale. Toutes les Fédérations syndicales présentes au niveau de la Branche des IEG ont fait le choix de travailler ensemble sur ce thème. La FNME-CGT a bien évidement été force de propositions et très active au sein de l’intersyndicale.
Par ce projet d’accord,  nous avons gagné la garantie de la primauté de l’accord de Branche sur les nouveaux droits familiaux sur d’éventuels accords d’entreprises. Aucune entreprise, même de moins de 50 salariés ne pourra remettre en cause cet accord. C’est contraire aux ordonnances Macron.

 

Tous pour la défense de Sonia et de notre statut

Rappel des faits :
 
Suite à la décision des employeurs d’EDF “branche commerce” de traduire Sonia en discipline, les employeurs ont refusé sa demande d’être accompagnée, pour sa défense, d’un agent au statut des IEG, comme l’indique la Pers. 846. Lors de sa convocation pour son entretien préalable (EP1), Sonia a fait le choix de faire respecter le statut en réaffirmant la présence de son Secrétaire de Syndicat territorial.

 

Pages